• 20 juin 2024
  • Mis à jour le 20 juin 2024
  • 4 minutes de lecture
  • Actualité

Réunis en session de l'assemblée, les conseillers et conseillères départementales ont approuvé les deux nouveaux contrats de Ville à Rennes et à Saint-Malo pour la période 2024-2030. Le Département s'engage à continuer de soutenir financièrement les actions d'accompagnement au sein des quartiers urbains et ruraux confrontés à des difficultés socio-économiques. 

Action menée dans le quartier de la Découverte à Saint-Malo - Crédit photo : Jérôme Sevrette

Qu'est-ce qu'un contrat de Ville ? 

Un contrat de Ville formalise l'engagement du Département dans les quartiers classés "prioritaires" par l'Etat, selon des critères socio-économiques précis. Cet engagement se traduit par le soutien financier à des actions menées autour de la cohésion sociale, du cadre de vie, du développement économique et l'emploi et du renouvellement urbain. Le Département d'Ille-et-Vilaine a conclu ces contrats de Ville avec Rennes et Saint-Malo. 

Les contrats précédents, prolongés jusqu'en 2023, arrivent à leur terme en 2024. Le Département a souhaité poursuivre son action en faveur de ces quartiers fragilisés, via de nouveaux contrats de Ville, votés pour la période 2024-2030. 

Une nouvelle génération de contrat de ville, nationalement appelée « Engagement Quartiers 2030 » prend ainsi place dans la continuité de la loi Lamy de 2014. Ces nouveaux contrats prendront effet dès leur signature pour une durée de 6 ans. Ils feront l’objet d’une actualisation en 2027 pour réajuster les priorités. 

Les 4 grandes orientations de ces nouveaux contrats sont :

  • des quartiers d’émancipation
  • des quartiers de transition
  • des quartiers de plein emploi
  • des quartiers plus sûrs

Contrats 2015-2023 : quel bilan à Rennes et Saint-Malo ? 

Rennes : un partenariat historique

Partenaire historique de la politique de la ville, le Département d’Ille-et-Vilaine a signé le premier contrat de ville en 1994, convaincu de la nécessité d’apporter une contribution financière spécifique sur des territoires où se concentraient des difficultés sociales et urbaines importantes, en complément des moyens de droit commun.

Depuis les années 90, les quartiers de Villejean, Le Blosne, Maurepas, Cleunay, Bréquigny ont bénéficié de plusieurs dispositifs de la politique de la ville, notamment le 3ème contrat de Ville arrivé à son terme en 2023. Le contrat reposait sur trois piliers identifiés au niveau national et déclinés localement autour de la cohésion sociale, le cadre de vie et le renouvellement urbain ainsi que le développement économique et l'emploi. Les orientations stratégiques de ces 3 piliers ont été travaillées par l’ ensemble des partenaires, le Département étant membre actif de toutes les instances de gouvernance.

De nombreux projets ont été soutenus par le Département durant cette période en vue d’améliorer les conditions de vie des habitants via l’accès aux droits, à l’insertion sociale et professionnelle, favoriser le vivre ensemble... En 2023, 56 projets ont été financés par le Département. Parmi les actions soutenues, on peut noter le dispositif porté par Breizh Insertion Sport à destination des jeunes de 13 à 20 ans habitant les quartiers concernés. Objectifs des projets : favoriser l'expression, le partage d'expériences, sensibiliser l'accès aux droits, à la santé... Autre organisme soutenu : l'association "Si on s'alliait" basée à Villejean agit pour l'accès aux droits à travers des permanences d'entraide administrative notamment. 

Le contrat de Ville a fait l'objet d'une évaluation qui a fait ressortir une bonne concertation entre les financeurs, une perception très positive du soutien reçu par les associations.

Saint-Malo : de nombreuses actions de terrain

Depuis les années 80, les quartiers Découverte, Espérance, Marville et Alsace Poitou de la Ville de Saint-Malo ont bénéficié de différents dispositifs de politique de la Ville, dont le premier contrat de Ville arrivé à échéance en 2023. Le contrat reposait sur trois piliers repérés au niveau national et décliné localement autour de la cohésion sociale, le cadre de vie, le renouvellement urbain et le développement économique-l'emploi. 

Parmi les nombreux projets soutenus au titre de ce contrat de Ville, on peut noter la Journée santé précarité organisée chaque année, durant laquelle des professionnels de santé proposent des consultations gratuites. Des ateliers sportifs et culturels sont régulièrement proposés par des associations locales aux habitants du quartier et des postes liés à la médiation sociale sont financés. 

Découvrez l'une des actions de terrain organisées avec des baptêmes de plongée proposés aux habitants du quartier de la Découverte :

"Engagement quartiers 2030" : de nouveaux contrats à Rennes et Saint-Malo jusqu'en 2030

À Rennes, les 5 quartiers prioritaires sur Rennes sont maintenus avec un léger agrandissement pour celui renommé Bréquigny-Champs Manceaux-Les Clôteaux et une modification sur Villejean du fait d’un programme de réhabilitation de logements. Plus de 33 000 habitants sont concernés. Le taux de pauvreté oscille entre 43,1 et 47,2 % sur les quartiers prioritaires de la politique de la ville à Rennes, contre en moyenne 42,3 % sur les quartiers prioritaires de la politique de la ville en France alors qu'il est de 14,4 % en France métropolitaine et 10,7 % en Ille-et-Vilaine.

Les axes de travail définis lors du comité de pilotage sont nombreux et concernent la lutte contre la pauvreté, la promotion de l'éducation pour toutes et tous, l'accès aux droits, au sport, à la santé, l'inclusion numérique, la lutte contre les discriminations, la prévention de la délinquance, la qualité de vie...

Au niveau du financement, 4 partenaires que sont l’Etat, Rennes Métropole, le Département d’Ille-et-Vilaine et la Ville de Rennes consacrent un financement complémentaire et spécifique pour le contrat de ville de Rennes qui, selon les projets, pourra se cumuler avec les aides de « droit commun ».

À Saint-Malo, le périmètre du quartier prioritaire de Saint-Malo qui regroupe trois secteurs (La Découverte, Espérance et Alsace-Poitou) reste inchangé. Selon le dernier recensement Insee, cela représente 3 562 habitants. L'indice de revenu médian est 11 816 euros/annuel.

Le comité de pilotage a défini de nombreux axes de travail tels que l'accès aux droits, l'accompagnement de l'entrepreneuriat, la sensibilisation pour la transition écologique, l'animation de l'espace public... Quatre partenaires que sont l’Etat, le Département d’Ille-et-Vilaine, Saint-Malo Agglomération et Emeraude Habitation consacrent un financement complémentaire et spécifique pour le contrat de ville de Saint-Malo qui, selon les projets, pourra se cumuler avec les aides de « droit commun ».

En savoir plus sur la politique de la ville

Envie d'en savoir davantage sur les engagements du Département en matière de politique de la Ville ? 

Consultez le projet de mandature

Autres actualités

  • Politique de la ville : une friche "à la fraîche" au Seifel à Saint-Malo

    • 08 septembre 2023
    • 6 minutes de lecture

    Reportage

    Voir l'article
  • De vive voix : mission plongée pour les jeunes du quartier

    • 03 juin 2024
    • 10 minutes de lecture

    Podcast

    formation plongée
    Voir l'article
  • 1500 jeunes invités au Roazhon Park par le Département

    • 12 janvier 2024
    • 4 minutes de lecture

    Actualité

    jeune au roazhon park
    Voir l'article